Échafaudage de pied

`

Échafaudage de pied

Prix INTER : 600 €
Prix INTRA : Nous contacter
Public : Toute personne appelée à monter, démonter et réaliser la vérification journalière d’un échafaudage de pied conformément à la notice du fabricant pour réaliser les travaux de sa propre activité.
Prérequis : Aptitude médicale aux risques de chute de hauteur sans restriction de port de charges. Avoir la connaissance de la langue française nécessaire à la compréhension de la notice du fabricant (textes, plans et schémas). Le candidat devra se présenter avec ses EPI nécessaire au travail en hauteur (chaussures de sécurité, harnais et casque 3 points).
Durée : 14h
Télécharger la fiche formation Contactez-nous

Objectifs

  • Procéder au montage, à la modification et au démontage d’un échafaudage de pied conformément à la notice du fabricant
  • Utiliser un échafaudage de pied en toute sécurité
  • Réaliser les vérifications journalières des échafaudages de pied.

Groupe

3 personnes minimum

8 personnes maximum

Outils pédagogiques

Modalités pédagogiques :

Formation assurée par un formateur « travail en hauteur » intervenant en prévention des risques professionnels enregistré auprès de la DIRECCTE Auvergne, Rhône-Alpes.

Moyens et outils pédagogiques :

  • Salle de formation équipée de vidéoprojecteur
  • Vidéos et diaporamas
  • Échafaudage de pied complet et moyens de balisage
  • Équipements de protection individuelle (harnais, casques, longes…)
  • Echafaudage de pied
  • Fascicule remis aux stagiaires.

Programme

Théorie : 

Généralités

  • Les enjeux de la prévention
  • Les rôles et responsabilités des différents acteurs
  • La prévention des risques
  • Signaler les situations dangereuses
  • Communiquer ‐ rendre compte
  • Les différents types d’échafaudages et leur domaine d’utilisation
  • L’exploitation de la notice du fabricant
  • La préparation du montage
  • Le montage et le démontage en sécurité d’une structure simple d’échafaudage de pied
  • Les règles d’utilisation d’un échafaudage fixe en sécurité
  • La vérification journalière (examen de l’état de conservation) de l’échafaudage
  • Réglementation et les règles applicables aux échafaudages fixes
  • Rôle et responsabilité du monteur
  • Analyse des risques spécifiques au montage et démontage d’un échafaudage fixe et au travail en hauteur.

Règles de montage

  • Balisage, implantation
  • Appuis au sol, appuis particuliers
  • Précautions au voisinage de lignes électriques, obstacles divers
  • Niveaux de travail et leurs accès
  • Rigidité et stabilité d’un échafaudage : contreventements, ancrages, amarrages.

Sécurité lors du montage et démontage

  • Ordre chronologique de montage
  • Protection individuelle contre les chutes de hauteur.

Pratique :

  • Contrôle des éléments constitutifs
  • Vérifier l’état des éléments (échelles, plateaux, traverses, diagonales)
  • Rendre compte des éventuels défauts relevés et solutions proposées
  • Instructions de la notice de montage
  • Détailler les différentes indications portées sur cette notice (règles de montage, d’utilisation, de stockage et d’entretien)
  • Vérifier si les instructions du fabricant permettent le montage prévu
  • Réalisation du montage et du démontage
  • Organiser le montage (rangement, définition des taches)
  • Démonter l’échafaudage
  • Validation du montage
  • Utiliser la fiche de contrôle.

Les plus de Secourisk

  • Notre Centre de formation est certifié QUALIOPI. Cette certification permet une prise en charge de certaines formations par les Opérateurs de compétences (OPCO, anciennement OPCA).
  • Secourisk dispose d’un plateau technique équipé d’échafaudage roulant et de pied et des EPI nécessaire aux candidats durant la formation. Ainsi que des modules de progression en travail en hauteur.

Réglementation

Art. R4323-69 du code du travail : Les échafaudages ne peuvent être montés, démontés ou sensiblement modifiés que sous la direction d’une personne compétente et par des travailleurs qui ont reçu une formation adéquate et spécifique.
Décret n°2004-924 du 01/09/2004 Circulaire DRT 2005/08 du 27 juin 2005 R408 CARSAT.